Galerie de vidéos

Ayahuasca, rituel et interprétation - Avril 2017

Au Centre Takiwasi, l'ayahuasca fait toujours partie d'un processus et est convié dans un cadre rituel. Ce qui on défende n'est pas l'ayahuasca, mais une certaine utilisation rituelle de cette plante. Le rituel fait partie de la vie de l'être humain puisqu'il a commencé à chercher un moyen de donner un sens à la vie et à la mort, et sert à formaliser et à marquer des étapes dans la croissance de l'être humain. La fonction symbolique du rituel dans le cadre de l'ayahuasca a lieu pour donner un sens aux différents plans : le plan physique, celui de la vie ordinaire et le plan spirituel. Conférence de Fabienne Bâcle, psychothérapeute du Centre Takiwasi.

Auteur : Martin Huamán

Audio : Espagnol

Sous-titres : -

Partager :


L'Ikaro ou chanson de guérison - Avril 2017

Conférence de Dr. Rosa Giove donnée dans l'auditorium du Centre Takiwasi.
Les ikaros sont des éléments essentiels dans la médecine traditionnelle amazonienne et une source de résistance culturelle pour préserver les éléments linguistiques liés à la vision du monde et les ressources de la médecine traditionnelle amazonienne. Ils sont considérés les moyens essentiels de transmission de la sagesse et de la pratique de guérison.
Plus d’informations: The Icaro or Shamanic song

Auteur : Martin Huamán

Audio : Espagnol

Sous-titres : -

Partager :


Sumak - 2017

Les infusions SUMAK sont développées et élaborées par le Laboratoire Takiwasi en partenariat avec l'Association des Producteurs de Plantes Médicinales - Ampik Sacha qui regroupe les communautés Kechwa-Lamistes de la province d'El Dorado, San Martin. Ça fait partie d’une initiative qui cherche à sauver et à réévaluer les connaissances collectives des peuples autochtones de l'Amazonie péruvienne.

Auteur : Ricardo D'Aguiar

Audio : Espagnol

Sous-titres : Français

Partager :


Avec le goût de la conservation : plantes médicinales - Décembre 2016

Emerita, femme Awajún de la communauté autochtone de Shampuyacu à Alto Mayo, San Martín, Pérou, travaille avec le Laboratoire Takiwasi et Conservation International pour récupérer les connaissances ancestrales de son peuple. L'objectif de ce projet est de convertir cette connaissance en une ligne de thés aromatiques avec propriétés médicinales.

Auteur : Conservation International

Audio : Espagnol

Sous-titres : English, Français

Partager :


Ayahuasca, patrimoine globalisé? - Octobre 2016

Conférencier : Dra. Rosa Giove, responsable du suivi médical du Centre Takiwasi. Conférence présentée à la "II Conférence Internationale sur l'Ayahuasca", organisée par la Fondation ICEERS à Rio Branco, au Brésil, Octobre 2016. Présentation de l'expérience du Centre Takiwasi qui a été responsable d'élaborer et de réviser le rapport d'application grâce auquel les « Connaissances et usages traditionnelles de l'Ayahuasca pratiquées dans les communautés indigènes d’Amazonie » ont été déclarées Patrimoine Culturel de la Nation Péruvienne. Résolution Directoriale Nationale nº 836/INC, Juillet 2008. Le document de candidature présenté fait partie du livre "Ritual del Ayahuasca", Rosa Giove, 2016. Publié par le Ministère de la Culture du Pérou, Bureau régional de San Martin. Pour plus d'informations lire le livre : Ritual del Ayahuasca

Auteur : ICEERS Foundation

Audio : Espagnol

Sous-titres : -

Partager :


Coca et Ayahuasca, une même destinée ? - Octobre 2016

Conférencier : Dr Jacques Mabit. Fondateur et président exécutif du Centre Takiwasi. Conférence présentée à la "II Conférence Internationale sur l'Ayahuasca", organisée par la Fondation ICEERS à Rio Branco, au Brésil, 21-10-2016. Le même Pérou qui, nourrit de la sagesse transmise par la feuille de la Coca, édifia la magnifique civilisation Inca, est aujourd'hui devenu le premier producteur de dérivés toxiques de cette plante profanée. De nos jours, à nouveau, la feuille de coca permet de traiter l'addiction à la cocaïne, comme le montre l'expérience du Centre Takiwasi. D'un autre côté, on redécouvre depuis quelques dizaines d'années l'usage thérapeutique de l'Ayahuasca et sa consommation incontrôlée explose à travers le monde. Faut-il que cette médecine, désacralisée de plus en plus rapidement, nous conduise aux abîmes dans lesquels s'est enferré l'usage incorrect de la Coca ? Quels enseignements ce détournement malheureux de l'usage de la coca peut-il nous apporter par rapport à l'usage de l'Ayahuasca ? Quels besoins l'usage dévoyé de la Coca est-il venue nourrir en Occident, quels besoins l'Ayahuasca vient-elle nourrir à son tour ? Lire l'article : Coca et Ayahuasca, une même destinée ?

Auteur : ICEERS Foundation

Audio : Espagnol

Sous-titres : -

Partager :


Le protocole Takiwasi pour traiter les dépendances - Octobre 2016

Entretien en espagnol avec le Dr Jacques Mabit lors de la dernière Conférence Mondiale sur la Ayahuasca, Octobre 2016, Rio Branco, Brésil.

Auteur : Mapping Medicine

Audio : Espagnol

Sous-titres : English

Partager :


Bain de plantes - Nettoyage énergétique - Octobre 2016

Le bain de plantes est une thérapie traditionnellement utilisée en médecine amazonienne pour le nettoyage énergétique du corps et de l'esprit. Dans cette vidéo, Don José montre la préparation d'un bain de plantes au Centre Takiwasi. Le bain des plantes se réalise de manière ritualisée et est accompagné par une soplada ou icarada, une méthode qui consiste à "charger énergiquement" un véhicule (tabac, eau florale, camphre, parfum, etc.) en chantant sur cela, puis en l'appliquant sur les points d'énergie du patient (tête, mains, dos, poitrine), pour le rassurer ou protéger. C'est un excellent moyen de relâcher les tensions en général, de se détendre, d'éliminer le stress, de dissiper l'angoisse et l'anxiété. Un moyen naturel d'éliminer les mauvaises énergies et de vous protéger avec la puissance de la forêt amazonienne. Les plantes utilisées sont aromatiques et sédatives comme le mucura, le shapiyoja, le toé, la citronelle, la rue, le basilic, les fleurs, etc. Les bains sont faits à côté de la rivière Shilcayo. Il y a aussi le bain de floraison à base de plantes aromatiques qui est traditionnellement réservé pour des occasions spéciales telles que la nouvelle année, le mariage, les anniversaires.
Plus d’informations sur le bain de plantes à Takiwasi .

Auteur : Laboratorio Takiwasi

Audio : Espagnol

Sous-titres : -

Partager :


Entretien avec le lider indigène Santiago Manuin - Juillet 2016

Entretien réalisé en juillet 2016 par Jacques Mabit, président fondateur du Centre Takiwasi, en abordant des questions telles comme le rôle des plantes dans la vie personnelle et spirituelle des personnes et l'intérêt des Occidentaux pour la médecine traditionnelle amazonienne. Santiago Manuin Valera est un leader indigène très reconnu provenant de la jungle du Pérou. Appartenant à l'ethnie Awajún, il consacre sa vie à la protection de l'Amazonie et au développement des communautés autochtones qui l'habitent. Il a conduit le peuple Awajún à faire face à l'expansion du mouvement révolutionnaire Túpac Amaru sur le territoire indigène. Grâce à cette position, il a été possible d'éradiquer les cultures de coca et de pavot dans la région et d'éviter ainsi les terribles expériences que les Ashaninka ont dû vivre avec le Sentier Lumineux.

Auteur : Ricardo D‘Aguiar

Audio : Espagnol

Sous-titres : English, Français

Partager :


Entretien avec Père Carlos Diharce - Juillet 2016

Père Carlos Diharce, un prêtre jésuite d'origine cubaine, depuis 1972 est responsable de la mission de Santa Maria de Nieva, dans la Amazonie péruvienne. Père Carlos a promu le SAIPE, Service de Recherche Agricole et de Promotion de la Economie. Dans l'entretien Père Carlos fait face à plusieurs des questions et présente son opinion comme religieuse et son expérience personnelle avec l'ayahuasca et les médicines traditionnelles, ainsi que d'expliquer comment il partage la vision du monde indigène dans laquelle il n'y a pas de séparation entre les niveaux spirituel et matériel.

Auteur : Ricardo D'Aguiar

Audio : Espagnol

Sous-titres : English, Français

Partager :