Nouvelles

Nouvelles de Takiwasi dans le contexte de la crise sanitaire actuelle

Chers amis,
Nombre d’entre vous nous demandent des nouvelles dans le contexte de la crise sanitaire actuelle et il n’est pas possible de répondre à chacun personnellement.

Le gouvernement péruvien a décrété un confinement absolu depuis le 17 Mars jusqu’au 12 Avril (pour l’instant) avec couvre-feu de 20h à 5h du matin. Takiwasi fonctionne donc au ralenti en assurant le minimum vital pour assurer la poursuite du traitement des patients résidents. Nous avons suspendu toutes nos autres activités. Onze séminaristes francophones sont bloqués à l’hôtel Los Huingos et font donc leur post-diète sur place. Un patient canadien venant en traitement résidentiel est bloqué dans un hôtel de Lima. Un autre patient de Tarapoto en préparation nous a demandé de le prendre tout de suite, il ne supporte plus le huis-clos avec sa maman…
C’est donc une longue diète forcée pour tout le monde.
Les patients sont privilégiés, disposant de 2,5 hectares de zone de confinement avec la rivière pour se baigner…
La ville de Tarapoto est déserte mais dans un silence appréciable jamais connu.

Nous sommes évidemment très préoccupés pour la poursuite des activités de Takiwasi, spécialement les diètes qui nous permettent de financer le fonctionnement de base du Centre. Comme plusieurs d’entre vous ont demandé comment nous aider, nous rappelons qu’il y a diverses manières d’effectuer des dons indiquées sur notre site. Cliquez ici.
Pour les sommes inférieures à 1000 Dollars, le paiement en ligne à partir de la carte de crédit est le plus facile. Dans le lien vous trouverez également les comptes en euros et dollars de Takiwasi pour effectuer des virements bancaires.

Nous souhaitons vous transmettre tous nos encouragements dans cette épreuve partagée, en espérant que les leçons apprises par l’intermédiaire des plantes à Takiwasi permettront à chacun de vivre au mieux ce temps de « carême obligé » et d’en faire une occasion de poursuite des prises de conscience et de croissance spirituelle. Merci d’avance de vos prières, nous vous portons dans les nôtres.

Il vaut la peine de signaler que les scientifiques s’orientent vers l’usage de la chloroquine (nivaquine) pour le traitement du coronavirus. Cette substance provient de l’arbre de la Quina qui est le symbole du Pérou, figure sur son écusson, et résulte des connaissances empiriques des médecines traditionnelles péruviennes. L’écorce de cet arbre péruvien a déjà sauvé les Conquistadors de la malaria. Nous sauvera-t-elle encore une fois ? Raison supplémentaire d’être reconnaissant aux indiens du Pérou et à leurs savoirs ancestraux.

Bien amicalement,
Jacques Mabit

Nous Soutenir

Partager