Fermer

Politique de confidentialité


Votre vie privée est important de Takiwasi, nous avons donc développé une politique de confidentialité qui couvre la façon dont nous recueillons, utilisons, transférer et stocker vos informations. Prenez une minute pour vous familiariser avec nos pratiques de confidentialité.

Recolección y Utilización de Información Personal

La información personal está constituida por datos que pueden ser utilizados exclusivamente para identificar o contactar a una sola persona.

Se le puede solicitar información personal en cualquier momento cuando usted se contacte con el centro Takiwasi.

A continuación incluimos algunos ejemplos de información personal que el centro Takiwasi puede recolectar y cómo podemos utilizarla.

Qué información personal recolectamos

Cómo utilizamos su información personal

Recolección y Uso de Información General No Personal

También recolectamos información general no personal, la cual se compone por datos que no permiten asociación directa con ninguna persona. Podemos recolectar, utilizar, transferir, y revelar información general para cualquier fin interno de nuestro centro. A continuación incluimos algunos ejemplos de información general que hemos recolectado y cómo podemos utilizarla:


Protección de la Información Personal

TAKIWASI toma las precauciones -ya sean administrativas, técnicas o físicas – para resguardar su información personal de pérdidas, robos, o usos indebidos así como del acceso, la divulgación, modificación o destrucción no autorizados.

Integridad y Conservación de Información Personal

TAKIWASI le facilita la conservación de información personal de una forma precisa, completa y actualizada. La información personal se conservará por el período que sea necesario para cumplir con los fines establecidos en la presente Política de Privacidad, excepto que por ley se requiera o autorice un período de conservación superior.

El Compromiso de TAKIWASI con su Privacidad

Para asegurarnos de que su información personal está bien resguardada, damos a conocer estas directrices a todos los empleados de TAKIWASI e imponemos estrictas medidas de seguridad dentro de nuestra organización.

Ir a la página de inicio    
 
 
 
 

Traitement des toxicomanies

La région de San Martin était jusqu’il y a peu de temps une des principales zones de production de pâte-base de cocaïne (pbc) et Tarapoto une des trois villes de plus forte consommation de drogue au Pérou. Cette partie de la Haute Amazonie possède une grande biodiversité sur laquelle reposent de nombreuses pratiques médicales autochtones encore très vivaces et dynamiques, capables de proposer des alternatives thérapeutiques face aux grands défis contemporains en santé publique.

Tandis que la médecine conventionnelle officielle offre de maigres résultats dans le traitement des pathologies liées à la toxicomanie, l’observation scientifique a permis de prouver la grande efficacité des soins traditionnels ancestraux pour traiter les dépendances aux substances toxiques. Depuis les années 60 la neuropsychiatrie péruvienne se distingue mondialement par l’étude des médecines autochtones (C-A. Seguin, M. Lemlij, O. Ríos, F. Cabieses, M. Chiappe, etc.). En 1978, le docteur Mario Chiappe informe l’OMS du fort pourcentage de cas d’alcoolisme soignés par les méthodes traditionnelles empiriques des guérisseurs de la Côte Nord du Pérou.

Depuis 1986, notre recherche préliminaire s’est centrée sur l’observation participante du travail des guérisseurs amazoniens, particulièrement en ce qui concerne l’usage ritualisé des plantes médicinales pour le traitement des consommateurs de pâte-base de cocaïne, de cocaïne pure, de cannabis, d’alcool et de médicaments.

En 1992, sur cette base, TAKIWASI ouvre ses portes pour offrir un protocole de soins aux consommateurs dépendants de drogues légales ou illégales. À cette fin s’est édifiée une infrastructure adaptée à la résidence et à la vie en commun des patients. De même une équipe pluridisciplinaire a été constituée, comprenant des médecins, des psychologues et psychothérapeutes, des éducateurs, des guérisseurs et plusieurs assistants thérapeutiques. Dès ses débuts TAKIWASI reçoit des demandes de traitements qui arrivent aussi bien de façon individuelle que canalisées par des institutions publiques ou des ONG et reçoit des patients de la région, nationaux et étrangers.

TAKIWASI fonctionne légalement comme Centre de santé, autorisé par la Direction Régionale de Santé de San Martín (Décision directoriale 039-DG-DIRES/SM-96). De la sorte il devient une des rares communautés thérapeutiques du Pérou à être reconnue officiellement.


Modèle du Traitement

Le modèle thérapeutique de TAKIWASI est novateur, unique en son genre. Il se caractérise par la combinaison des ressources des thérapies psychologiques et médicales conventionnelles à celles de la médecine traditionnelle amazonienne. Il constitue ainsi un ensemble cohérent de soins au sein d’un dispositif thérapeutique qui comprend trois espaces complémentaires et qui se rétro-alimentent mutuellement:


  • Vie en commun

selon le modèle général des communautés thérapeutiques (CT), la vie quotidienne partagée offre un lieu d’auto-observation pour les résidents et permet la restructuration des comportements à travers l’exercice des tâches et devoirs domestiques.


  • Psychothérapie

elle fait appel à une diversité d’instruments pour aborder de façon individuelle ou collective les problématiques qui affleurent grâce aux incidences de la vie en commun et suite à l’utilisation des plantes médicinales.


  • Plantes médicinales

elles accompagnent étroitement chaque étape du traitement aussi bien pour la désintoxication initiale que pour l’exploration par chacun de son univers intérieur. L’accent est mis tout particulièrement sur l’usage ritualisé et contrôlé, selon la tradition ancestrale amazonienne, de plantes médicinales à effets psychosomatiques. Pour obtenir un bon résultat ces pratiques exigent l’observation stricte de certaines règles: diètes alimentaires, abstinence sexuelle (y compris la masturbation), absence de stimulants, vie tranquille et concentration, rythme de sommeil adapté, activité physique et repos, bains et sauna, etc. L’alimentation fait également partie du traitement: sont à éviter les fritures, les excès de sucre et de sel, les produits laitiers, la viande de boeuf; sont proscrits les condiments forts, la viande de porc et le café. Il est interdit de fumer au cours du traitement.

L’équipe thérapeutique est entraînée dans le maniement des plantes médicinales. Pour des raisons thérapeutiques, pédagogiques et éthiques, tous les thérapeutes passent par un processus d’initiation et d’auto-expérimentation de la médecine traditionnelle amazonienne. On assure par là une véritable relation thérapeutique et un accompagnement empathique dans le processus du résident.

Les activités thérapeutiques sont toujours dirigées par des spécialistes. L’ordre d’arrivée au Centre ou la durée accomplie du séjour n’instaurent aucune préséance entre les patients résidents. Aucun patient n’est responsable d’un autre ni ne peut diriger des activités thérapeutiques.

Principes de base

TAKIWASI est une communauté thérapeutique ouverte, ce qui signifie que les portes mêmes du Centre sont ouvertes en permanence, physiquement et symboliquement. Aucun patient n’est interné ni retenu contre sa volonté. Ceux qui décident de suivre le processus et rester comme résidents doivent respecter les règles de base de fonctionnement mentionnées dans un document d’engagement signé à l’arrivée.

L’utilisation de médicaments allopathiques est restreinte aux seuls cas d’urgence. À aucune étape du traitement des médicaments psychotropes sont utilisés.

TAKIWASI exclut au cours du traitement le recours à tout moyen de pression, coercition, manipulation, contrainte, ou violence physique ou psychologique. Réciproquement, un résident qui se risque à utiliser de telles méthodes envers ses compagnons ou le personnel du Centre encourt l’expulsion immédiate. Autant dire que tout candidat à la résidence à TAKIWASI doit être réellement motivé pour suivre le processus. Le principal critère pour son admission sera son propre degré de motivation.

Les droits de l’homme, le code de déontologie médicale ainsi que la liberté religieuse et de pratique cultuelle constituent des règles de référence pour le fonctionnement du Centre.



Esquema del trípode terapéutico del centro TAKIWASI


Vie quotidienne

Les activités programmées pour les résidents ne sont pas facultatives vu qu’elles forment partie intégrale du traitement. Cependant, les activités à caractère spirituel ou religieux ne sont jamais obligatoires, chaque patient étant libre de participer ou non, selon sa foi, sa croyance ou sa philosophie de vie.

Pendant la journée, les résidents sont organisés en groupes de travail pour assumer la responsabilité des tâches quotidiennes communautaires. Les espaces de travail le matin sont la cuisine, le nettoyage, le jardinage, l’entretien des installations, la production de fruits et légumes, la boulangerie, entre autres activités d’ergothérapie. Toute la production est exclusivement destinée à la consommation interne. Participer à ces tâches non seulement permet d’ordonner l’espace extérieur mais aussi de structurer l’univers intérieur de chacun. Cela représente aussi une forme de rétribution personnelle à la dynamique du Centre.

Ainsi chaque patient apprend à cuisiner, faire du pain, laver son linge… donc à se prendre en charge sur des aspects élémentaires de son existence.

Le Centre réunit des personnes d’origine, de niveau social et de contexte culturel très différents, depuis le paysan indien local en passant par l’universitaire de Lima ou l’étudiant européen. Cela favorise le développement de la flexibilité mentale, de l’adaptation aux autres, de la prise de conscience des caractéristiques individuelles au sein d’un processus thérapeutique de différenciation.

L’après-midi ont lieu les ateliers manuels avec des travaux d’artisanat, de menuiserie et autres, ou bien des activités artistiques qui servent de moyen d’expression émotionnelle (peinture, musique, masques, clown, etc.). En fin de journée, se tiennent les réunions de psychothérapie de groupe ou à caractère psycho-pédagogique, des causeries de culture générale et de formation. Elle permettent de gérer les conflits interpersonnels, d’enseigner la tolérance à la frustration, de développer une véritable communication et d’ouvrir sur d’autres horizons.


Chaque jour sont organisées des activités sportives, depuis le classique foot-ball jusqu’aux arts martiaux, en passant par le ping-pong ou des disciplines de l’athlétisme et la musculation.

Les activités ludiques ont aussi leur part (jeux, feux de joie, marches, championnats, etc.) et des espaces de repos et libre disposition sont ménagés autant dans le quotidien que lors des fins de semaine. TAKIWASI ne propose pas une hyperactivité permanente qui tente de distraire l’attention du patient de sa problématique. S’il est nécessaire de de pas stagner dans des débats mentaux permanents, il est néanmoins souhaitable que le séjour soit un espace d’auto-observation, de réflexion et de méditation.

Libéré des préoccupations extérieures, le patient peut canaliser son énergie vers la connaissance de lui-même. C’est aussi pourquoi il n’y a pas de sortie hors du Centre jusqu’à la phase de réinsertion (vers le 6ème mois environ). Cependant, l’équipe thérapeutique planifie des sorties-promenades d’une journée toutes les 2 semaines et des visites régulières à la réserve botanique (à une heure à pied du Centre et en pleine forêt) pour y travailler, participer à des sessions d’Ayahuasca ou bien réaliser la "diète" d’isolement de 8 jours qui rompt la sensation d’enfermement.

Il est bon de souligner que le groupe maximum de 15 patients dispose de 2,5 héctares pour s’épancher, avec les portes ouvertes sur la rue, une simple clôture de plantes et d’arbres, et le terrain bordé sur un côté par le torrent Shilcayo où il est possible de se baigner. Ce contexte n’évoque pas ainsi la contention forcée d’un système carcelaire ou hospitalier.

La vie quotidienne est rythmée par les diverses célébrations de la vie sociale (anniversaires, festivités des jours fériés, cérémonie de l’engagement ou des voeux, jour de sortie définitive, etc.), de la démarche thérapeutique (surtout séances ritualisées de plantes ou de la "diète") et de la vie spirituelle (méditation, messes pour les pratiquants, rites de réparation...).

Resultados del tratamiento

El análisis de los resultados del tratamiento en TAKIWASI se basa en el seguimiento posterior realizado a los pacientes egresados y que tuvieron como mínimo un mes de permanencia en el centro. No se toma en cuenta a los egresados antes de un mes porque solamente realizaron la etapa de depuración y no llegaron a iniciar el tratamiento propiamente dicho. El seguimiento se realiza durante los dos años siguientes al egreso de un paciente. El siguiente gráfico muestra la situación actual de los pacientes que realizaron el tratamiento y demuestra el alto porcentaje de exito de nuestro proceso terapéutico (54de cada 100 pacientes).



Gráfico estadístico de los resultados del tratamiento de adicciones en el centro Takiwasi