Ir a la página de inicio    
 
 
DATES DES DIETES 2017
Début Fin Condition
12 janvier 21 janvier Fini
16 février 25 février Fini
30 mars 08 avril Fini
18 Mai 27 Mai Fini
15 Juin 24 Juin Complet
27 Juillet 05 Août Ouvert
07 Septembre 16 Septembre Ouvert
02 Novembre 11 Novembre Ouvert
30 Novembre 09 Decembre Ouvert

Prix

S/. 2,000 nuevos soles (environ 600 euros)

Vous pouvez payer en monnaie étrangère selon le taux de change du jour.

Vous pouvez payer avec les cartes VISA et MASTER CARD avec une majoration de l'ordre de 6-7%.

Le prix n'inclut pas le logement et l'alimentation les jours en dehors de la diète.



En quoi consiste une diète à TAKIWASI ?

Elle consiste à une retraite temporaire dans la réserve botanique du centre Takiwasi, généralement de 10 jours, avec l'ingestion ritualisée et journalière des dites « plantes maîtresses », ajoutée à un régime alimentaire bien déterminé et à des règles très strictes au niveau physique et psychique.

Grâce à cet isolement il se créé un espace de contact avec la nature, dédié à un nettoyage physique et énergétique, pour éliminer les substances qui bloquent la Sensibilité. Cela favorise la production onirique, la remémoration des situations passées pas encore métabolisées et l'introspection profonde ; enfin la rencontre avec le « maître intérieur ».

Nous ouvrons en effet une porte intérieure qui nous permet de prendre contact avec notre être profond, mais qui en même temps nous met en situation de vulnérabilité. Pour cela les méthodes de protections énergétiques sont rigoureuses tant pour celui qui diète que pour celui qui vient le voir. Il s'agit d'éviter les excès d'exercice physique, l'exposition au soleil, à la pluie, au feu, d'éviter certaines saveurs et odeurs (inclus les produits de toilette), le contact avec les autres personnes (spécialement les personnes malades, les femmes qui ont leurs menstruations, les personnes qui ont eu récemment des rapports sexuels). Ce sont des situations qui génèreraient des déséquilibres. Il est exigé une abstinence sexuelle, une disposition soigneuse des selles et surtout une alimentation spéciale.

Chaque guérisseur (curandero) peut imposer ses règles en accord avec les plantes à ingérer, dans la grande majorité des cas il est permis seulement de manger du riz, de l'avoine et des bananes vertes rôties (karantin) ou étuvées (inguiri), tout est préparé sans sel et sans sucre, sans aucun assaisonnement, une à deux fois par jour (on peut éventuellement jeûner). Celui qui diète sera suivi par un thérapeute qui trois fois pendant la diète le visitera pour l'aider à intégrer l'expérience, avec le curandero ce sera les seules personnes qu'il verra durant la période de diète.

A la fin de la retraite, on coupe la diète. Un curandero « icara » sur les différents points énergétiques du patient et lui donne à manger un mélange de citron, d'oignons et de sel ayant un effet immédiat de fermeture sur le « diètant ». Peu après on sert le premier repas après les 8 jours, qui sera une soupe (caldo) de poule avec des légumes, pour revenir le jour suivant en ville. Pour que les plantes continuent à agir après la diète, il y a certaines restrictions qui se prolongeront durant une période appelée post-diète (15 à 30 jours).

Il est interdit de manger des aliments contenant du sucre (même le sucre naturel comme les fruits), pas de viande de porc, ni de piment, ni d'alcool. Il ne faudra pas non plus être en contact avec des parfums forts, ni avoir de relations sexuelles ; ne pas fréquenter des malades, ne pas aller à des veillées mortuaires. Toutes ces situations peuvent entraîner le risque d'altération des énergies physiques et/ou mentales, qui parfois peut être très gênante et qui en tous les cas demande un traitement adéquat de régulation énergétique.

Les thématiques travaillées durant la diète incluent des évènements et des aspects d'importance vitale pour chaque personne, liés forcément à des blocages intimes et à ses traumatismes. C'est pour cela qu'il faut faire un travail psychothérapeutique ultérieur, une analyse et un éclaircissement de ces informations, afin de projeter dans le futur ce qui a été appris et l'appliquer dans le quotidien. Car la diète est un espace d'apprentissage.


Effets

Selon les plantes ingérées nous observons dans certains cas, un mal-être, des douleurs généralisées ou localisées, des vomissements, de l'irritabilité, des nausées, des diarrhées ; mais en aucun cas ces effets seront assez importants pour interrompre la diète, car ils sont une manifestation d'un nettoyage général transitoire. Les insomnies sont fréquentes, mais il y a une notable augmentation de l'activité onirique et une amplification sensorielle, certains effets peuvent persister après avoir repris l'ingestion de sel.

Vous pouvez avoir aussi des effets plaisants comme des visions agréables, des sensations d'intégration avec la nature, une amplification de la conscience ainsi qu'une connexion avec la spiritualité et le transcendantal.Vous pouvez avoir aussi des effets plaisants comme des visions agréables, des sensations d'intégration avec la nature, une amplification de la conscience ainsi qu'une connexion avec la spiritualité et le transcendantal.

Nous ne pouvons pas attribuer ces effets à un seul agent en particulier, plusieurs conditions coexistent entraînant des effets synergiques : un espace physique en contact avec la nature, un espace rituel dédié à cette retraite (évidemment la notion de temps), l'isolement, l'absence d'activité physique, la diète alimentaire et les plantes que l'on ingère.